“Le compteurs Linky est un sacré problème” Michèle Rivasi, députée européenne (BTLV Démocratie)
27 septembre 2017
Un coup d’arrêt aux compteurs Linky
30 septembre 2017

Le maire et les habitants empêchent l’installation du compteur Linky – Près de Loches

La Nouvelle République .fr – Publié le 28/09/2017
Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2017/09/28/Pres-de-Loches-le-maire-et-les-habitants-empechent-l-installation-du-compteur-Linky-3241341

Les techniciens ont dû enlever les deux compteurs Linky qu’ils avaient installés malgré l’opposition des personnes présentes et remettre les compteurs classiques. – Photo NR, Pierre Calmeilles

Ce matin, à Betz-le-Château, des représentants de plusieurs collectifs ainsi que le maire de la commune sont parvenus à bloquer la pose des nouveaux compteurs électriques capables de calculer en temps réel la consommation et de la transmettre à Enedis par courant porteur en ligne. Un cas rarissime.

 Enedis a dû céder. La société qui gère le réseau d’électricité en France n’a pas pu installer les compteurs Linky sur deux bâtiments communaux de Betz-le-Château.

Les locataires, comme le maire, y étaient opposés. Dès que les techniciens sont arrivés, une mobilisation spontanée s’est créée dans cette commune dont le conseil municipal a voté une motion s’opposant à la pose de ces nouveaux compteurs électriques.

Le maire s’est rendu sur place, ainsi que des représentants de plusieurs collectifs de la commune et des communes voisines. Le directeur territorial d’Enedis a fait le déplacement.

Les gendarmes se sont également rendus sur les lieux. Après négociation, les techniciens ont dû enlever les deux compteurs Linky, qui avaient été installés malgré l’opposition des personnes présentes, et remettre les compteurs classiques.

Pierre Calmeilles

Photo : Les techniciens ont dû enlever les deux compteurs Linky qu’ils avaient installés malgré l’opposition des personnes présentes et remettre les compteurs classiques. – Photo NR, Pierre Calmeilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code