Le maire et les habitants empêchent l’installation du compteur Linky – Près de Loches
29 septembre 2017
Facture EDF : le grand “rattrapage tarifaire” a commencé
30 septembre 2017

Un coup d’arrêt aux compteurs Linky

La Nouvelle République – Publié le 29/09/2017
Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Communes/Loches/n/Contenus/Articles/2017/09/29/Un-coup-d-arret-aux-compteurs-Linky-3241593

Hier matin, à Betz-le-Château, la mobilisation a empêché la pose de compteurs Linky. Un cas rarissime.

Photo : Hier matin, (notre photo), les techniciens ont dû enlever les deux compteurs Linky (jaunes) qu’ils avaient installés malgré l’opposition des habitants et remettre les compteurs classiques.

A Loches, la nouvelle est tombée ces jours-ci. Enedis, la société qui gère le réseau d’électricité en France (l’ex-Electricité réseau distribution France, ERDF), est en train de prévenir par mail les personnes concernées : « Le compteur Linky va bientôt remplacer le compteur électrique de votre logement ».

A Betz-le-Château, tout s’est accéléré hier. Plusieurs techniciens, sous-traitants d’Enedis, sont arrivés dans ce village de 574 habitants pour installer les nouveaux compteurs électriques capables de calculer en temps réel la consommation et la transmettre à Enedis par courant porteur en ligne. Problème : dans cette commune, le conseil municipal a voté le 17 juin dernier une motion demandant à Enedis « de respecter le choix des habitants de la commune qui souhaitent ne pas être équipés d’un compteur Linky » ainsi qu’« un report de la pose des compteurs concernant les logements et bâtiments communaux jusqu’à la finalisation des études actuellement en cours sur les nombreux désagréments qu’ils sont susceptibles de provoquer ».
Malgré cela, des techniciens ont installé hier matin deux compteurs Linky desservant deux logements loués par la commune à des particuliers. En dépit de la motion, donc, et de l’opposition clairement exprimée par écrit et sur place par les locataires.Rapidement, le maire Roger Borrat s’est rendu sur les lieux, ainsi que des représentants de trois collectifs de la commune et des villages voisins (*). Sous les yeux des gendarmes, une négociation s’est engagée. Et, au final, les techniciens ont dû enlever les deux compteurs Linky tout juste installés et remettre les compteurs classiques.

“ La méthode est dérangeante ”

« Le directeur territorial d’Enedis nous a demandé par écrit de retirer notre motion », explique, sur place, le maire Roger Borrat qui plaide pour le « libre choix ». Une liste de deux pages de noms d’habitants de Betz opposés à la pose du Linky a été transmise il y a quelque temps à Enedis. « J’ai appelé la société installant les compteurs Linky. Ce matin [hier matin, NDLR], j’ai dit non au technicien qui est venu. Il l’a installé quand même. De force. La méthode est dérangeante ! Je ne suis pas complètement opposé à la pose de ces compteurs, mais je préfère attendre quelques années, disposer d’études et d’analyses avant de sauter le pas », explique l’un des locataires des logements communaux.
Cette fois, Enedis a dû reculer. Une première qui pourrait en inspirer d’autres.

(*) « Les Habitants dynamiques de Betz-le-Château et de Ferrière Larçon », « Stop Linky Loches » et « Citoyens vigilants de Cussay ».

Pierre Calmeilles

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code