Un arrêté municipal contre le compteur Linky
25 octobre 2017
Ça m’intéresse – Plonger une ville dans le noir
3 novembre 2017

Linky Action Nationale : ERDF Touche pas à mon compteur

Question écrite au gouvernement publiée au journal officiel le 24 octobre 2017:

M. Loïc PRUD’HOMME, député de la 3ème circonscription de Gironde (Bordeaux sud, Bègles, Talence et Villenave d’Ornon) a posé une question écrite au gouvernement le 24 octobre dernier pour dénoncer les poses forcées de compteurs Linky.

Cette question écrite fait suite au courrier du collectif du 16 septembre mais aussi aux messages directs envoyés par des habitants de cette circonscription

loicprudhomme.fr – Publié le 27/10/2017
Source : https://loicprudhomme.fr/linky-non-a-pose-forcee/

J’ai interpelé Nicolas Hulot sur la pose forcée de compteur Linky. Les usager-ère-s doivent pouvoir choisir si ils souhaitent que leur compteur soit un compteur communicant Linky ou non. Il est inadmissible qu’Enedis (ou ses sous-traitants) usent de l’intimidation, de la force ou de la ruse pour pratiquer la pose des compteurs Linky, comme cela a pu être le cas.

Question écrite au gouvernement publiée au journal officiel le 24 octobre 2017:

 M. Loïc Prud’homme alerte M. le ministre d’État, ministre de la transition écologique et solidaire, sur des cas de poses forcées de compteurs communicants « Linky ». Le compteur Linky enregistre la consommation électrique des usager-e-s toutes les 10 minutes puis les transmet à l’opérateur énergétique de l’usager-e. L’enregistrement et le stockage de ces données personnelles posent de nombreuses questions quant à leur utilisation, notamment leur diffusion à des tiers. Dans le cadre du respect de leur vie privée certain-nes citoyen-ne-s sont opposé-e-s à l’installation d’un compteur Linky en remplacement de leur ancien compteur ou lors d’un nouveau raccordement.
D’autres usager-e-s ne souhaitent pas avoir un compteur Linky pour des raisons de santé. Alors que ces personnes font état de leur refus d’installation d’un compteur Linky auprès d’Enedis par courrier recommandé, par sommations à ne pas faire d’huissier, ou par la pose de dispositifs bloquant l’accès à leur compteur, Enedis procède à des poses forcées de compteurs Linky. Mme Ségolène Royal alors ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer chargée des relations internationales sur le climat, avait pourtant interpellé Enedis le 21 avril 2017 en stipulant que « Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être perçu comme une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques ».
Il lui demande ce qu’il compte faire pour qu’Enedis cesse la pose forcée de compteurs Linky aux usager-e-s qui y sont opposé-e-s ?

Suivez mon actualité sur le site de l’assemblée national

Loïc PRUD’HOMME

Photo : Compteurs non communicants affichant des pancartes Stop Linky crédit photo: humanite.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code