Compteur Linky : « On doit être entendus », clame le maire Guy Martinache qui refuse leur installation dans sa commune
17 avril 2018
Trois fournisseurs d’électricité assignés en justice pour “pratiques commerciales trompeuses”
17 avril 2018

“Quand mon compteur Linky se met en route, j’ai des gonflements, la tête qui bout”

Source : Midi Libre – http://www.midilibre.fr/2018/04/13/sensible-aux-ondes-une-narbonnaise-se-bat-pour-qu-on-lui-retire-son-compteur-linky,1655861.php
Publié le 14/04/2018 par FREDERIC FERRIERES

Une Narbonnaise de 73 ans explique que ses problèmes de santé se seraient aggravés avec le compteur Linky.

Il faut bien qu’ils reconnaissent que cela fait du mal.” Dans l’esprit de Josette Bureau, “ils”, ce sont les agents d’Enedis contre lequel elle dit se battre sans être entendue.

Diagnostiquée électrosensible en 2015

Depuis que son compteur Linky est intallé près du portail de sa maison de la rue du Four-à-Chaux à Narbonne, elle explique que son état de santé s’est aggravé : “J’ai été diagnostiquée électrosensible en 2015. J’ai un courrier de mon médecin traitant. Quand le compteur se met en route la nuit, j’ai des allergies qui se déclenchent. J’ai des gonflements au niveau des mains qui deviennent rouges.”

“La nuit, j’ai la tête qui bout”

Pour Josette Bureau, il n’y a pas de doutes. Le compteur est bien à l’origine de ses maux : “La journée, je sors. Je me ressource. Mais à 23 h, le compteur se met en route en marche forcée.” Pourtant, le dispositif se trouve à 10 mètres de son habitation à l’extérieur, mais ça ne fait rien, “la nuit j’ai la tête qui bout. Je prends même des glaçons pour me rafraîchir.”

Sifflements et brûlures dans le corps

Ses problèmes de santé ne datent pas d’aujourd’hui, tient à préciser la plaignante. En 2005, ses problèmes d’électrosensibilité auraient été déclenchés par des soins dentaires : Josette Bureau n’aurait pas supporté le titane. Alors, en 2015, des sifflements d’oreille, des brûlures dans tout le corps, même dans la bouche, des picotements se sont manifestés, “mais avec le compteur les choses ont empiré”.

Lorsqu’en février 2017, elle apprend que sa rue va être équipée de ce nouvel appareil, elle fait de la résistance : “Je mettais ma voiture devant l’ancien compteur la journée. Mais il a fallu que je m’absente une après-midi et sans rien me demander, mon compteur a été changé. Les agents sur place m’ont dit que si je ne les laissais pas faire, ils appelaient la police.” Enedis a expliqué, dans nos colonnes en janvier 2017, que “les clients sont prévenus par courrier 45 jours avant la venue de l’agent”.

Depuis Josette Bureau se bat à coup de lettres recommandées. Mais en vain… Dès janvier 2017, elle adresse un courrier à Enedis à Courbevoie : “J’ai reçu en réponse une lettre type signée par Emilie, médiatrice, programme compteurs communicants.”

Du côté de la Ville de Narbonne, “j’ai envoyé un recommandé mais je n’ai pas eu de réponse”, s’est lamentée la plaignante. “J’ai appelé les urgences EDF mais ils ne peuvent rien faire. Je me suis retournée vers mon assurance juridique. On m’a renvoyé un dossier à remplir.”

“Je suis épuisée”

Dans sa rue, la résistance s’organise. Tous les riverains ne sont pas encore équipés. “Ceux qui doivent l’avoir à l’intérieur le refusent.” La lassitude gagne Josette Bureau : “Je suis fatiguée, épuisée. Quand je pars de chez moi, je n’ai rien. J’ai toujours été en forme, je ne bois pas, je ne fume pas. Je n’ai même pas internet, ni de wifi à la maison.” Cependant, ce sont les ondes qui viennent d’ailleurs qui mettraient à rude épreuve le bien-être de cette septuagénaire.

“Beaucoup de fantasmes sur internet”

François-Xavier de Boutray, directeur territorial Enedis pour l’Aude et les P.-O. revient sur plusieurs points polémiques sur le fonctionnement du compteur Linky.

Certaines personnes sont électrosensibles, reconnaissez-vous un lien entre le compteur et les maux décrits ?

Je ne remets pas en cause les personnes qui se disent être électrosensibles. Cependant, il faut savoir que les troubles ne peuvent pas venir du compteur Linky qui émet les mêmes ondes que les anciens. L’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) explique que les ondes sont émises à une dose infinitésimale. Nous avons installé 10 millions de compteur, s’il y avait un scandale sanitaire, nous le saurions déjà. Il y a beaucoup de fantasmes qui circulent sur internet.

Peut-on se faire retirer son compteur Linky ?

La Loi nous oblige d’installer 35 millions de compteurs communicants d’ici à 2022. Dans l’Aude et les P.-O., plus de 100 000 compteurs ont été installés. Nous avons un processus industriel pour les mettre en place. Il n’est donc pas possible de revenir chez les particuliers et les enlever.

Que répondre aux personnes qui assurent avoir un mal-être du fait de la présence du compteur ?

Un suivi personnalisé des personnes est mis en place pour donner des éléments concrets afin d’expliquer qu’il n’y a pas de danger. Mais jusqu’à aujourd’hui, nous avons très peu de clients qui disent ressentir des problèmes liés à Linky. Un numéro est disponible le 0 8000 LINKY (54659).

 

Photo : Depuis l’installation du compteur Linky, Josette Bureau, électrosensible se sent très mal. PHOTO D’ILLUSTRATION GUILHEM RICHAUD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code