Warning: Use of undefined constant _COOKIE - assumed '_COOKIE' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d280713377/htdocs/francois_site/wordpress/wp-content/themes/BeTheme v148/betheme/muffin-options/theme-options.php on line 5172
Compteurs Linky. Les opposants du Morbihan sortent leur papier à lettres et leur stylo… - Site de Francois MAIRE
Linky, Préfecture, Ariège, Loubaut, Citoyens, Enedis: remerciements aux sans voix
25 août 2017
Lettre de Stéphane LHOMME – Conseiller municipal de Saint-Macaire (33) du 25/08/2017
25 août 2017
Show all

Compteurs Linky. Les opposants du Morbihan sortent leur papier à lettres et leur stylo…

qctu.fr/bretagne –
Source : https://actu.fr/bretagne/pontivy_56178/compteurs-linky-opposants-morbihan-sortent-leur-papier-lettres-leur-stylo_11564840.html

Le collectif Stop Linky met en ligne une lettre-type de refus. Alors que le déploiement des compteurs arrive sur le territoire de Pontivy Communauté, en Centre-Bretagne (Morbihan).

Bernard Le Guellaut, du collectif citoyen Stop Linky Pontivy Communauté (Morbihan).

Sommation de ne pas faire. Tel est l’intitulé, écrit en capitale, en haut de cette lettre-type. Un courrier à envoyer au président d’Enedis, avec accusé de réception. L’objet : le refus du compteur Linky.

« Nous recevons beaucoup d’appels de gens, quand les courriers d’Enedis arrivent chez eux. Ils nous demandent : ’’qu’est-ce-qu’on fait ? ; est-ce obligatoire ?’’. Les questions classiques… », commente Bernard Le Guellaut, du collectif citoyen Stop Linky Pontivy Communauté.

Et de répondre, très clairement : « Non, ce n’est pas obligatoire. Aucune loi nous oblige à accepter ces compteurs. » Depuis quelques mois, les représentants d’Enedis tiennent des permanences dans les mairies de Pontivy Communauté. Comme à Malguénac, fin juin. Ou bien prochainement à Pontivy.

Bernard Le Guellaut et des membres du collectif se sont rendus à celle de Cléguérec. Pour poser des questions. « Nous voulions savoir comment cela se passait lors d’un refus d’installation. On a eu une réponse : Enedis revient à la charge, plusieurs fois, jusqu’à convaincre l’abonné, indique-t-il, et de continuer : Il y a des pressions inadmissibles. Pour les compteurs extérieurs, ils installent sans demander. »

Dans le contrat, rien est stipulé dans la pose ou non du compteur. Linky, c’est le trop-plein. Stop ! Arrêtez ! C’est une liberté remise en cause. Une de plus !

Le déploiement du compteur Linky, sur le territoire national, est prévu au fur et à mesure, jusqu’en 2022. Les installations des compteurs interviennent après l’envoi des courriers aux abonnés, et « en général, un mois après la permanence. »

Pour les anti-Linky, la technologie utilisée par ces compteurs porte atteinte au principe de précaution. Le CPL (courant porteur en ligne) utilise les fils électriques classiques, qui fournissent le courant, pour recueillir des données. « Enedis pourra tout gérer à distance. Avec internet, on peut très bien gérer sa consommation. Sans parler des ondes électromagnétiques… Il y a de plus en plus de gens électrosensibles. » Autre question en suspens : « Que va-t-on faire de tous ces compteurs en bon état ? On va mettre à la poubelle, des compteurs qui ont 50 ans de durée de vie… »

Besoin des élus locaux

Le collectif pontivyen Stop Linky (25 membres) espère un appui des élus locaux. « En France, 400 communes appliquent le principe de précaution. À Silfiac, la municipalité a d’abord refusé les compteurs, avant de laisser le choix aux habitants. Il faut dire que des communes bretonnes ont été jusqu’au tribunal. »

En mars, les communes finistériennes de Cast et de Plouguerneau, et la costarmoricaine Lanvallay ont été déboutées par le tribunal administratif de Rennes. Les trois communes ne peuvent s’opposer au déploiement des compteurs Linky sur leur territoire. Pour le tribunal, c’est aux syndicats départementaux de l’énergie de la faire.

« Il faut se mobiliser, lance Bernard Le Guellaut. On se rend sur le secteur de Loudéac. Où nous avons interpellé le député Marc Le Fur. Il nous a soutenus en envoyant un courrier à Ségolène Royal, quand elle était ministre de l’Écologie. Il mettait en avant, le fait que l’on ne soit pas libre de choisir. »

À noter
Contact : 06 87 06 80 38. Possibilité de télécharger la lettre type sur la page Facebook : Stop Linky collectif citoyen Pontivy Communauté. Le collectif sera présent à la foire Biozone de Guerlédan/Mûr-de-Bretagne, les 9 et 10 septembre.
Bernard Le Guellaut, du collectif citoyen Stop Linky.

À savoir
Deux permanences sont mises en place par Enedis, à la mairie de Pontivy, concernant l’installation des compteurs Linky. Les vendredis 25 août et 22 septembre, de 14 h à 17 h 30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code