Warning: Use of undefined constant _COOKIE - assumed '_COOKIE' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/2/d280713377/htdocs/francois_site/wordpress/wp-content/themes/BeTheme v148/betheme/muffin-options/theme-options.php on line 5172
Contestation dans une résidence située avenue Victor-Hugo - Site de Francois MAIRE
Linky : le maire de Bayonne demande à Enedis d’agir « au cas par cas »
25 août 2017
Linky, Préfecture, Ariège, Loubaut, Citoyens, Enedis: remerciements aux sans voix
25 août 2017
Show all

Contestation dans une résidence située avenue Victor-Hugo

lamontagne.fr – Publié le 18/08/2017
Source : http://www.lamontagne.fr/tulle/vie-pratique-consommation/2017/08/18/contestation-dans-une-residence-situee-avenue-victor-hugo_12519563.html

Le Conseil syndical d’une résidence de l’avenue Victor-Hugo conteste la pose de compteurs Linky qui a été réalisée « en une opération commando ». Enedis conteste.

Dans la colonne sèche, dans leurs livrées vert pomme, ils clignotent discrètement aux côté d’un de leurs congénères ancien modèle, qui a résisté au changement.

« Ils », ce sont les nouveaux compteurs Linky installés dans la résidence du 62 de l’avenue Victor-Hugo, contre le gré d’une partie des habitants.

Les habitants ont tenu un conférence de presse hier après-midi, remontés contre ce que Michel Trésallet, le président du Conseil syndical de l’immeuble, appelle « une opération commando ».

Jeudi 27 juillet, « six hommes sont venus de force installer 18 compteurs Linky », explique Michel Trésallet. Et personne n’aurait été prévenu en amont du passage de l’entreprise sous-traitante d’Enedis. Pas de courriers, pas de coups de fils confirme la dizaine d’habitants présente lors de la conférence de presse. « Ils ont même coupé le courant sans que les utilisateurs soient prévenus ».

Cela fait suite à une première intervention le 24 juillet, que raconte Michel Trésallet : « j’ai vu un technicien changer un compteur, c’était celui d’une dame de 94 ans, qui n’avait pas tout à fait compris ce qui se passait. J’ai exigé du technicien qu’il repose l’ancien compteur, ce qu’il a finit par faire ». Mais trois jours après, le Linky était de retour.

Ces habitants s’opposent à la pose des compteurs communicants, les estimant dangereux pour la santé, dangereux pour la protection des données personnelles. « Et il y a un danger d’incendie avec ses compteurs » assure Michel Trésallet, qui craint pour les personnes âgées habitant l’immeuble.

Les habitants se disent « impuissants » face à Enedis et ses sous-traitants.

Jeanne Waechtel, conseillère municipale (*) connaît des cas d’habitants « harcelés » par le sous-traitant. « Nous avons informé la police. Il y a des risques d’actes violents ». Une centaine de courriers d’habitants refusant le Linky serait arrivée en mairie. Le collectif anti-Linky, que président Jean-Louis Lemoigne, est en lien avec un collectif national pour préparer la riposte.

(*) Le conseil municipal de Tulle a voté fin juillet une motion demandant un moratoire sur la pose des Linky. Motion qui n’a pas la veleur d’une délibération, laquelle n’aurait pas de fondement légal.

Jean-Louis Mercier

Photo : Le Linky.? © photo d’archives A. Gaudin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code