1 blessé et des évacuations après un incendie à Laon

1 blessé et des évacuations après un incendie à Laon

Par L’union |

La nuit de jeudi à vendredi fut mouvementée rue Lavoisier à Laon. Un incendie s’est déclaré dans le hall du numéro 1 de la rue, situé quartier Champagne. Le feu aurait pris dans l’armoire électrique principale de la résidence. Une trentaine de sapeurs-pompiers étaient sur place. Une femme a été grièvement blessée et 24 personnes ont été incommodés par les fumées. Ce vendredi matin, certains habitants ont regagné leurs logements mais il n’y a plus d’électricité dans le bâtiment.

Post sur Facbook :

Carole Desbois —-Je ne sais pas comment poster sur le groupe : alors voici :cette personne se bat pour faire reconnaitre que c’était bien à cause des linky et refuse qu’ils posent à nouveau des linky dans l’immeuble : des habitants effrayés et en alerte rouge ! Ont besoin de soutien et de partage :
allez soutenir ce groupe.. 1 incendie Linky il y a une semaine, 1 blessé qui a dû sauter par la fenêtre pour échapper au feu et Enedis qui veut remettre un Linky quand même ! https://www.facebook.com/search/top/
http://www.lunion.fr/…/1-blesse-et-des-evacuations-apres-un…

 

La ville de Millau réglemente l’implantation des compteurs «Linky»

La ville de Millau réglemente l’implantation des compteurs «Linky»

Source : LaDepeche.fr – https://www.ladepeche.fr/article/2018/02/03/2735188-la-ville-de-millau-reglemente-l-implantation-des-compteurs-linky.html
Publié le 03/02/2018 par La Rédaction

La ville de Millau et son maire Christophe Saint-Pierre ont décidé de prendre un arrêté sur la réglementation de l’installation des compteurs électriques “Linky”, jeudi dernier. La motion du 19 décembre qu’Enedis s’était engagé à respecter auprès de tous les élus de Millau, n’a pas eu d’effets sur ses agissements et ceux de 5com, une société sous-traitante. La ville de Millau a mentionné ce manque de communication de la part d’Enedis dans l’arrêté, comme l’avait fait la mairie de Castres dans son dernier texte.

Dans son arrêté, le maire demande aux sociétés de tenir compte des refus de pose de compteurs. Il prie églament Enedis de de mieux communiquer auprès des citoyens de la commune, tout en leur expliquant les conséquences auxquelles ils s’exposent en refusant cette installation.

Tous droits réservés – Infographie Idix

Photo de couverture : Le compteur électrique Linky n’est pas le bienvenu à Millau./ Photo DDM

Un compteur Linky prend feu et ravive les critiques, à Saint-Mathieu

A Saint-Mathieu, un compteur Linky prend feu et ravive les critiques

Source : France Info – https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/haute-vienne/saint-mathieu-compteur-linky-prend-feu-ravive-critiques-1411807.html
Publié le Publié le 30/01/2018 Par Anouk Passelac

Dimanche 28 janvier, l’incendie d’un compteur Linky à Saint-Mathieu a mis le feu aux poudres… En mars dernier, la commune de Haute-Vienne était la première en Limousin à refuser ces compteurs avant de se plier à la loi.

C’est par un mail scandalisé que l’on apprend la nouvelle… «Dimanche 28 janvier 2018, le compteur Linky installé de force par Enédis sur le réseau d’éclairage public de Saint Matieu (87) malgré la délibération municipale PREND FEU !» s’indigne Georges Tixeuil, adjoint au maire de Saint-Mathieu. Preuve à l’appui, l’élu joint la photo d’un compteur qui a littéralement fondu.

L’incident, survenu dans la soirée de dimanche, a été rapidement maîtrisé. Un agent d’Enedis s’est immédiatement rendu sur place pour ouvrir le local aux pompiers qui ont pu éteindre le feu.

“Qui paye ?”

Serait-ce un acte intentionnel dans cette commune farouchement opposée aux compteurs Linky ? Peu de chances : l’agent d’Enedis présent sur place n’a pas conclu à un incendie d’origine criminelle.

Pourtant, c’est l’occasion de raviver les critiques envers ce compteur un peu particulier. Concernant le déplacement du Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) depuis Limoges, située à 50 kilomètres de Saint-Mathieu, Georges Tixeuil interpelle: «Combien ça coûte ? qui paie ?». L’adjoint au maire évoque aussi la sécurité : «si c’était un compteur particulier avec des occupants absents, que ce serait-il passé ?»

Saint-Mathieu, premier opposant limousin à Linky

Saint-Mathieu a fait partie des 320 communes à refuser leur installation sur son territoire via une délibération municipale, et la première commune en Limousin. Les élus redoutaient deux choses : que ces boîtiers émettent des ondes électromagnétiques néfastes pour les habitants, et que les données relevées par les compteurs soient revendues à des fins commerciales.

Ces craintes sont aujourd’hui démenties. Dans une expertise rendue fin 2016, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) avait conclu «à une faible probabilité que l’exposition aux champs électromagnétiques émis par les compteurs communicants, dans la configuration de déploiement actuelle, engendre des effets sanitaires à court ou long terme».

Quant aux données personnelles, Jean-Luc Gautier, directeur territorial Enedis 87 était formel:  «la vie privée des gens n’intéresse pas Enedis, ce qui nous intéresse, c’est de piloter le réseau». Fin de la discussion.

 

Photo : le compteur Linky ayant pris feu dimanche dernier. / © Olivier Faissole – France 3 Limousin / Georges Tixeuil